Art chapelle








Recherche





English versionVersion française







Bernard Pagès - L'art dans les chapelles 2017
LES TROIS ÉPIS, 2017.
Ensemble de 3 sculptures. Profils creux peints, feuilles de cuivre oxydé et feuilles d’or, paille en vrac.
Hauteur maximale : 350 cm. Espace occupé au sol : 200 x 300 cm.
© A. Mole

Bernard PagèsBERNARD PAGÈS
Chapelle Saint-Adrien, Saint-Barthélémy


Lorsque, participant en 1969 aux premières manifestations du groupe Supports/Surfaces encore en gestation, Pagès présente ses premières œuvres majeures comme le Tas de bûches et briques ;
il pulvérise simplement le concept de sculpture : nulle forme définitive - plus même cet enchaînement de formes successives qui, arrivées au bout de leur série, se répètent mécaniquement.
La sculpture devient pour Pagès, jusque dans ses matériaux, l’objet d’une véritable reconstruction, par là même bien étrangère au projet d’analyse et de déconstruction de l’œuvre d’art, base essentielle des autres membres de Supports/Surfaces. Mais elle l’est tout autant par rapport aux œuvres de certains des Nouveaux Réalistes qui, tels Arman ou Raysse, l’avaient fasciné. Mais où les artistes de « l’École de Nice » obéissaient à des principes fondamentaux, Pagès au contraire refuse tout principe restrictif pour mieux pouvoir explorer les systèmes de variantes.
Daniel Abadie, 2015. Extrait d’À travers les mailles du filet (in catalogue Bernard Pagès/Papiers, Musée Picasso, Antibes)


Né en 1940, vit et travaille à Pointe de Contes (06).
Représenté par les galeries Ceysson & Bénétière, Paris
et Catherine Issert, Saint Paul (06)
www.ceyssonbenetiere.comwww.galerie-issert.com

Chapelle Saint-AdrienCHAPELLE SAINT-ADRIEN
Saint-Barthélémy

Classé monument historique depuis 1932, cet édifice du XVe s. possède une forte unité de construction. Bâtie sur un plan en croix latine et de style gothique, cette chapelle se trouve probablement à un  emplacement d’un ancien lieu de culte. Saint-Adrien présente des spécificités architecturales telles qu’un autel réalisé en granit et non en bois comme il était d’usage alors. Son sol dallé épouse la pente, montant vers le chœur où se trouvent deux panneaux de lambris peints représentant le martyre d’Adrien, soldat  romain converti.


Coordonnées GPS : 47.9125, -3.07583

Reader
cliquez sur le logo pour voir le fichier PDF Reader

Découvrez le reader sur l'oeuvre de Bernard Pagès présentée dans la chapelle Saint-Adrien à Saint-Barthélémy.