Art chapelle








Recherche





English versionVersion française







Claire Colin-Collin - L'art dans les chapelles 2017
POUR QUE QUELQU'UN LES AIT VUES, 2016.
Fresque murale : chaux.
Ensemble de 6 tableaux réalisés entre 2013 et 2016. Peinture acrylique sur toile, 30 x 33 cm.
© A. Mole

Claire Colin-CollinCLAIRE COLIN-COLLIN
Chapelle Saint-Tugdual, Quistinic

Ma démarche est un ressassement de l’acte de peindre. Dans l’alternance entre l’apparition et la rature, le ratage, l’accident, le recouvrement. J’espère sans cesse voir quelque chose d’étonnant. Ma peinture est un perpétuel recouvrement d’elle‑même. Mobilisée par l’absence de sujet autre que sa propre question - la question de son existence. Hantée par la perspective de sa disparition, elle la joue sans cesse. S’accumule en couches qui la font disparaître.
La peinture fait disparaître la peinture. Quand arrêter = quoi perdre ?
Oblitération, transparence, résurgence, ruine, entrelacement du dessus et du dessous.


Née en 1973, vit au Pré-Saint-Gervais et travaille à Pantin.
http://clairecolin-collin.ultra-book.com


Représentée par les galeries Béa-Ba (Marseille)
et Djeziri-Bonn (Paris)
www.
galerie-bea-ba.comwww.galeriedjeziribonn.com

Claire Colin-Collin, Sans titre, 2016

Chapelle Saint-Tugdual

CHAPELLE SAINT-TUGDUAL
Quistinic

La chapelle Saint-Tugdual a été construite entre la fin du XVe et le  début du XVIe s. Elle est constituée d’une nef unique prolongée par un chevet. Plus travaillés, le portail occidental en arc brisé et le portail sud sont décorés de feuillages ou de personnages habillés à la mode Henri II. Dans l’espace du choeur se trouvent deux niches du XVIIe s. avec des statues du XVIe s. : saint Tugdual en tenue d’évêque, saint André, la Vierge Marie et saint Jacques le Majeur.


Coordonnées GPS : 47.9279, -3.0927

Reader
cliquez sur le logo pour voir le fichier PDF Reader

Découvrez le reader sur l'oeuvre de Claire Colin-Collin présentée dans la chapelle Saint Tugdual à Quistinic.