Art chapelle








Recherche





English versionVersion française







Marion Robin, Sans titre, Chapelle Sainte-Tréphine, Pontivy, L'art dans les chapelles 2015 © Laurent Grivet
Linoléum peint, 2015.


Marion Robin

Chapelle Sainte-Tréphine, Pontivy

Marion Robin mène une pratique in situ dans une liberté d’échelles et de médiums, où se dessine toujours un rapport à la peinture. Le lieu d’exposition est à chaque fois le sujet, le cœur du travail, comme récemment à la patinoire de Clermont-Ferrand, au Syndicat potentiel à Strasbourg pour l’exposition Bordures, ou encore à La couleuvre à Saint-Ouen pour l’exposition Perceptions vives.
« À contre courant d’un art autoritaire et spectaculaire, c’est une esthétique du presque rien aux limites de l’inaperçu. Une fabrique de petits désordres et éboulis qui fragilisent les normes convenues de la représentation. L’idée c’est : inverser, renverser, faire valser. »
Extrait du texte Mon œil de Pierre Mabille, 2011.

/ / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / /

Née en 1981 à Clermont-Ferrand, vit et travaille à Clermont-Ferrand.

/ / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / /

 

Entretien radiophonique réalisé en partenariat avec Radio Bro Gwened (www.radio-bro-gwened.com)