Art chapelle








Recherche





English versionVersion française







Anne et Patrick Poirier, Les Théogonies, Chapelle Notre-Dame du Moustoir, Malguénac, L'art dans les chapelles 2015 © Laurent Grivet. Adagp, Paris 2015.
Ensemble de 17 éléments, acier noirci et peinture dorée, dimension variable, 1988.


Anne et Patrick Poirier

Chapelle Notre-Dame du Moustoir, Malguénac

Anne et Patrick Poirier ont contribué à façonner un univers fictif, peuplé de mythes, d’archétypes, de formes dont la mémoire évoque aussi bien les temples d’Angkor que l’antiquité gréco-romaine. S’ils se définissent comme artistes, archéologues et architectes, ils prélèvent, à l’instar des grands voyageurs, des traces (relevés de plans, collections de pierres, moulages, herbiers...). Ils photographient et dessinent des statues, des jardins, s’inspirent de bâtiments croisés lors de leurs promenades pour concevoir des architectures fictives. Les Théogonies, œuvres de la collection du Frac Bretagne, font explicitement référence à la Théogonie d’Hésiode, texte fondateur de la mythologie grecque, qui pose les bases de l’origine du monde et décline la généalogie des dieux. Présentées dans la pénombre, les tablettes difficiles à déchiffrer, rappellent l’expérience de la découverte archéologique ou encore les vestiges de quelques rites funéraires oubliés. Anne et Patrick Poirier poursuivent là leur travail sur la mémoire et sa structure, le savoir et l’oubli.

/ / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / /

Anne Poirier, née en 1942 à Marseille (France) et Patrick Poirier, né en 1942 à Nantes (France). Ils vivent et travaillent à Lourmarin (France).

/ / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / /