Art chapelle








Recherche





English versionVersion française







Jean François Maurige, Sans titre, Chapelle Saint-Jean, Le Sourn, L'art dans les chapelles 2015 © Laurent Grivet 
16 tableaux + 1
Acrylique et huile sur toile rouge, 2009.


Jean François Maurige

Chapelle Saint-Jean, Le Sourn

La pratique artistique de Jean François Maurige s’ancre sur la détermination à se confronter à la question du tableau par la mise en place de contraintes volontairement choisies dans un rapport d’économie à la peinture. Ainsi, depuis les années 1980, Maurige réalise ses tableaux selon des règles établies. L’artiste utilise une toile de confection rouge au lieu de la toile de lin traditionnelle. Il la prépare avec une peinture acrylique blanche très liquide qu’il passe à la brosse verticalement sur la toile agrafée au mur. Cette toile ainsi préparée est étalée au sol, l’artiste inscrit ensuite par frottage une large bande verticale de couleur noire. La toile est ensuite montée sur châssis. Le peintre peut alors passer la couleur rouge, à la tonalité variable allant du rouge orangé au violet, d’où s’extraient des formes qu’il manipule, formes qu’il désigne comme des « figures ». L’utilisation omniprésente de la couleur matière rouge est un des constituants essentiels du travail de l’artiste, jusqu’à la notion de non couleur. Dans ses tableaux, Maurige use de cette couleur qu’il affectionne pour son efficacité tant graphique que chromatique.

/ / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / /

Né en 1954 à Yssingeaux, il vit et travaille à Paris.
Il est représenté par la galerie Jean Fournier, Paris.

/ / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / /

 

Entretien radiophonique réalisé en partenariat avec Radio Bro Gwened (www.radio-bro-gwened.com)