Art chapelle








Recherche





English versionVersion française







Patrick Hébrard
Vit et travaille à Paris

Angle mort
Chapelle Notre-Dame du Guelhouit, Melrand


Depuis plusieurs années, au fil de ses « vidéos-sculptures » Patrick Hébrard interroge le tremblement de terre que nous traversons dans notre relation aux images. Sur un mode méticuleux, chaque pièce construit une radiographie sismographique de la mutation des processus visuels offerts à l’activité collective des regards. Perturbation des repères spatiaux et multi axialité du regard, porosité entre le dedans et le dehors des images, impact des perceptions sonores ou tactiles incluses dans le champs du visible, prolifération des effets cosmétiques qui obstruent l’accès au sens de l’image, sont autant de mutations intellectuelles, émotives, ou psychiques importées dans nos vies par les nouvelles technologies de l’image, que les vidéos-sculptures de Patrick Hébrard pointent une à une. Il tente ainsi de comprendre comment « la machine à faire voir » est en train de changer, non de projet, mais de structure. […]

Stéphanie Katz, Quand l’écran nous retire (extrait), 2009.

Entretien radiophonique avec Patrick Hébrard
Réalisé en partenariat avec Radio Bro Gwened
(www.radiobreizh.net)