Art chapelle








Recherche





English versionVersion française







Rainer Gross
Né en 1953 à Berlin
Vit et travaille en Belgique

En Aval
Chapelle Saint-Nicolas, Saint-Nicolas des Eaux, Pluméliau

Rainer Gross a débuté son travail artistique en tant que sculpteur sur pierre avant de se consacrer au bois à partir du milieu des années 1990. Mettant en scène des processus vivants, changeants et éphémères, Rainer Gross réalise des installations aux formes fluides, tantôt graphiques, tantôt organiques. Ces installations in situ sont des assemblages de centaines d’éléments de bois. Elles permettent de construire des formes de grande taille, dans un dialogue direct avec leur environnement. Par conséquent, elles se rapportent toujours à une situation et un espace donnés que ce soit dans la nature ou dans des bâtiments.

Ces installations sont avant tout des « sculptures ». En tant qu’objets, elles se découvrent tout d’abord à travers le prisme des sens, c’est-à-dire que leur perception dépend de la sensibilité de chacun face à leur tridimensionnalité et leur présence plastique, leur tactilité et qualité graphique, en tant que « dessin dans l’espace ». En même temps, le langage des formes retenues peut aussi renvoyer de façon discrète à un autre niveau de lecture, à savoir la représentation du caractère éphémère et instable de toute chose et de la futilité des actions humaines.

De part le type de l’assemblage, dont le processus reste reconnaissable, les installations donnent une impression de « monumentalité » : la taille et la forme de la construction font que l’observateur la ressent physiquement et émotionnellement. Souvent, il peut non seulement l’observer et tourner autour, mais aussi passer au travers. Suivant la distance et l’angle d’observation, elle offre un rapport d’ordre de grandeur changeant avec l’architecture ou la nature environnante et ouvre ainsi de nouvelles perceptions spatiales.

Si ses œuvres plus anciennes sont surtout conçues comme des installations in situ qui épousent les formes de leur environnement, ses créations récentes agissent davantage en contraste. Ses constructions, à la fois légères et imposantes, aériennes et enracinées, invitent le spectateur à une nouvelle perception de son environnement, de l’espace, des échelles et des volumes.


Rainer Gross en Bretagne, en partenariat avec l'EPCC Chemin du patrimoine en Finistère (29) et le Domaine de Kerguéhennec (56).


> Manoir de Kernault, EPCC Chemins du patrimoine en Finistère : Le projet, envisagé en extérieur, cherche un dialogue entre l’enceinte du Manoir et son parc. Création dans le cadre d’une résidence au printemps 2011. 
Plus d'informations : www.cdp29.fr
> Domaine de Kerguéhennec : Création pour le parc de sculpture de ce domaine du Conseil Général du Morbihan. Cette création sera dévoilée en juin 2011.
Plus d'informations : www.kerguehennec.fr

Entretien radiophonique avec Rainer Gross
Réalisé en partenariat avec Radio Bro Gwened
(www.radiobreizh.net)