Art chapelle










Recherche





English versionVersion française







saintgildas_bieuzyleseaux.jpgChapelle Saint-Gildas (Bieuzy-les-Eaux, 56310)

Au cœur d'un site exceptionnel en bordure du Blavet, la chapelle s'appuie sur un côté de l'énorme rocher qui la surplombe. Il s'agit d'une grotte naturelle dans laquelle Saint-Gildas à son arrivée de Cornouaille anglaise, aurait trouvé refuge. Il aurait partagé cet ermitage avec son disciple Bieuzy.

L'édifice : une première chapelle édifiée au XVIème siècle, dépendait de l’abbaye de Rhuys jusqu’à la Révolution. L'édifice actuel a été remanié ou reconstruit en 1837. L'arche qui sépare les deux oratoires et la fenêtre orientale pourrait dater du XVème ou du XVIème siècle. Hormis ces deux éléments, la chapelle est extrêmement simple.

L'intérieur : l'intérieur de la première construction est lambrissé sur la demi-charpente qui repose sur une sablière sculptée de lignes, le reste de la couverture est constitué par le rocher. Deux petits autels de pierre, des statues de Saint-Gildas et Saint-Bieuzy et une pierre sonnante, qui servait à appeler les fidèles, constituent le mobilier. L'ancienne porte ouest donne accès à une nouvelle construction qui prolonge le double oratoire. Sous le premier oratoire un escalier mène au rocher appelé "la chaire de Saint-Gildas ", le saint aurait prêché et exhorté les foules à cet endroit.
Afin d’attirer les fidèles ou de donner des instructions aux paysans des environs, le saint frappait sur une pierre, à l’aide d’un morceau de quartz. Le son produit, puissant et métallique, ressemblait à celui d’une enclume de forgeron. Saint-Bieuzy avait une pierre du même type, mais plus petite. En 1702, le recteur de Bieuzy la réclama au seigneur de Kerveno, qui la gardait dans son château de Pontivy. Le recteur la ramena en l’église de Bieuzy, où elle est toujours conservée.

 

------------------------------------------------------------------------------------
Artistes présentés depuis 1996 dans cette chapelle
Guy Le Meaux, Daniel Pestel (1996) / Josée Thellier (1997) / Eunji Peignard-Kim (1998) / André Maigne (1999) / Takesada Matsutani (2000) / Violaine Laveaux (2001) / Koki Watanabe (2002) / Michel Caron, Alain Mahé (2003) / Maïder Fortuné (2004) / Iracema Barbosa (2005) / François et Chantal Loriot Mélia (2006) / Dominique Jézéquel (2007) / Jean-Luc Parant (2008) / Vladimir Skoda (2009) / Guillaume Constantin (2010) / Eric Winarto (2011) / Bertrand Gadenne (2012) / Yves Chaudouët (2013 - collection du FRAC Limousin, en partenariat avec le FRAC Bretagne) / Emmanuelle Villard (2014)