Art chapelle








Recherche





English versionVersion française







Nicolas Guiet

Etait présenté en 2010 à la chapelle Saint Jean, Le Sourn
et à l'Enclos de la chapelle Notre-Dame de Joie, Le Gohazé, Saint-Thuriau


Né à Paris en 1976,
Vit et travaille à Paris

Nicolas Guiet est peintre. Sa pratique s’inscrit dans le continuum de l’héritage d’une histoire, commune aux Etats-Unis et en Europe dans les années soixante, fondée sur l’apparition d’interrogations sur la nature des composants matériels de la peinture, menant alors les artistes à trouver le moyen de délester la peinture et la sculpture d’un poids qui les tenaient rivées aux normes et aux conventions qui les assujettissaient à la réalité du cadre et du socle. Les oeuvres de Nicolas Guiet étendent la notion de tableau vers celle d’un volume occupant l’espace. Il réalise ainsi à partir d’une toile et d’un châssis (entendons-là une structure destinée à maintenir les éléments d’une surface) des volumes abstraits ou non figuratifs aux fortes charges colorées qui adhèrent à l’architecture des lieux en prenant appui sur des angles liés aux murs, aux sols et aux plafonds. Les formes sont indéfinissables (aussi leurs titres renvoient à des frappes aveugles sur un clavier réalisées par un tiers, sorte de mise à distance avec le référant initial), même si le champ interprétatif est actionné d’emblé. Chaque oeuvre naît d’une matrice réalisée en petit format qui prendra corps dans une ampleur venant dépasser l’échelle du corps. Ces oeuvres convoquent un espace de l’entre-deux où la perception des contraires trouvent aussi bien à s’exprimer : le mou et le dur, le formé et l’informe, le dynamique et le statique, les espaces convexes et les espaces concaves.

Elodie Rahard

Nicolas Guiet est représenté par la galerie Jean Fournier à Paris

Entretien radiophonique avec Nicolas Guiet
en partenariat avec Radio Bro Gwened