Art chapelle








Recherche





English versionVersion française







Bauduin

Etait présenté en 2010 à la chapelle Sainte-Tréphine, Pontivy

Né en 1943 à Plougoumelen

Autodidacte, Bauduin est d’abord peintre au début des années 60. Vers 1967, il commence à concevoir une sculpture construite inspirée de Malevitch. Une bourse du Brooklyn Institute of Arts and Sciences le conduit à New York, où il séjourne de 1970 à 1974, réalisant des films, jouant de la musique. Dès cette période, il aime à intervenir in situ, d’abord en milieux urbains, puis dans la nature, pour « dé-poser » les lieux et la forme au moyen de mesures, interventions et balisages. En 1992, se souvenant des mégalithes de sa Bretagne natale, il dépose par exemple une roche granitique dans un jardin zen, lors de son voyage d’études et de recherches au Japon, à l’instigation de la Japan Foundation.
A ces actions en plein air répondent et correspondent des « dessins de terre », maquettes de paysages ou modèles réduits d’édifices présentés sur des carrés de trente ou quarante centimètres de côté qui reproduisent ses actions. Le changement d’échelle transforme les sculptures titanesques de l’artiste en épures ne laissant paraître que la rigueur géométrique des formes et la pureté de la matière façonnée par la main de l’homme et constituée alors de sable, de granit, de terre, de fer et de verre.
De manière concomitante, il a aussi recours à la vidéo, dont il se sert depuis les années 80, pour conserver la trace de ces interventions éphémères.

Philippe Bouchet in Les matériaux de la sculpture, repères biographiques, catalogue de l’exposition 7 lieux - 7 matières, Conseil général des Bouches du Rhône, octobre 2003 - janvier 2004

Entretien radiophonique avec Bauduin

En partenariat avec Radio Bro Gwened